Anti-phishing : deux points importants à savoir

Le phishing traduit en français par hameçonnage se définit comme suit : un mail ou un message frauduleux envoyé à son destinataire pour lui dérober ses identifiants et mot de passe. Le phishing utilise une méthode basée sur la technique d’ingénierie sociale. Et derrière le fishing, on recense des milliers de plaintes, des millions d’euros dérobés par les usurpateurs, etc. À travers cet article, zoom sur le sujet ! 

L’anti-phishing : l’affaire de tous

Vous êtes dirigeant d'entreprise ? Vous avez l'habitude de faire des achats sur internet ? Vous échangez avec les membres de votre famille sur les réseaux sociaux ? Vous avez sûrement été victime au moins une fois d'une tentative d'attaque cybernétique. En fait, à partir du moment où vous avez une vie virtuelle, vous devez savoir ce qu'est l'anti-phishing. Pour avoir toutes les informations à connaître en détails, visitez ce lien https://www.altospam.com/glossaire/phishing/

A lire aussi : Les principes de base de la gestion des e-mails.

Le phishing, sachez-le, peut vous causer de nombreux problèmes. Voici comment cela fonctionne : vous recevez dans un premier temps un mail de votre banque, de votre assureur ou simplement une newsletter. Ce mail s'accompagne d'un lien. Une fois que vous cliquez sur ce lien, il vous sera demandé de renseigner une deuxième fois vos coordonnées personnelles (IBAN, mot de passe, noms, prénoms, etc.). Et voilà trop tard, les pirates ont toutes vos informations. Et ils ne vont pas y réfléchir à deux fois avant de les utiliser pour dérober votre compte en banque.

Cette année, sachez que la France a dû bloquer des milliers de sites afin de renforcer la sécurité des citoyens. C'est une mesure curative, mais qui est loin d'être suffisante.

Sujet a lire : Réparation de téléphone : pourquoi et comment le faire ?

D'un point de vue global, la solution antispam ou les logiciels antivirus peuvent être des solutions. Ils peuvent vous servir de panneaux d'alerte pour signaler qu'un lien est frauduleux, qu'un mail contient un élément douteux. Mais ils sont aussi loin de suffire. En revanche, lorsque vous voyez ce type de message, il vaut mieux être précautionneux.

S'il est trop tard, si vous êtes sûrs que des malfaiteurs ont réussi à avoir vos identités bancaires, contactez le service PHAROS. Ce dernier travaille de concert avec le gouvernement et prend en charge les victimes d'attaques cybernétiques.  

L’anti-phishing : que faire pour ne pas en être victime ? 

Les chiffres montrent que le phishing touche tout le monde. Que vous ayez un niveau élevé, moyen ou basique en informatique, vous pouvez toujours en être victime. D'ailleurs, les entreprises sont également touchées. Les PME et même les grandes entreprises ne sont pas à l'abri de ce type d'attaque. Il devient donc évident que la sécurisation des boîtes mails, l'utilisation de pare-feu efficace, sont des actions à mettre en place pour que les collaborateurs ne soient pas victimes de phishing.

Parmi les solutions qui s'offrent à vous, vous pouvez utiliser Altospam. Cette application, connue dans le milieu, permet de limiter ou de bloquer complètement le phishing. Elle utilise le système Mailsafe afin de lutter contre les attaques et les fraudes par mail.

Voilà, vous connaissez désormais toutes les astuces et les meilleurs conseils pour vous protéger, protéger vos collaborateurs contre les attaques par mail. Pour rappel, les solutions anti-phishing vous apportent une protection optimale. Mais vous devez également apprendre à identifier les potentielles arnaques et fraudes cybernétiques.